Découverte – Un manuscrit juridique enluminé par l’atelier qui a illustré le Missel ms. 91 de la Bibliothèque Municipale de Toulouse et les Capitouls de la ville de 1369 et 1370, identifié à la Bibliothèque Vaticane

Parmi les manuscrits juridiques du Midi de la France, repérés à la Bibliothèque apostolique du Vatican dans le cadre d’un projet de recherche financé par la FCT portugaise (SFRH / BPD / 74298/2010), nous pouvons maintenant compter aussi le manuscrit Vat. Lat. 1403 (fig. 1)1

Fig. 1 Cité du Vatican, Bibliothèque Vaticane, ms. Vat. lat. 1403, f. 1r détail via “Digita Vaticana” Copyright©Biblioteca Apostolica Vaticana

Déjà Stephan Kuttner avait localisé ce manuscrit dans le Midi de la France. Le manuscrit contient les Constitutiones Clementinae (Liber Septimus Decretalium) avec glose ordinaire de Jean d’Andrée (1270-1348). Les Constitutiones Clementinae constituent la collection officielle des textes normatifs canoniques commandée par le pape Clément V (1305-1314) et publiée en Avignon par le pape Jean XXII (1316-1334). Le manuscrit du Vatican, porte la formule de salutation et de bénédiction initiale adressée à l’Université d’Avignon (f 1r.): « Johannes episcopo servus servorum dei dilectis filiis doctoribus et scolaribus universi avinioni commorantibus salutem et apostolicam benedictionem […] ». Cela montre que la version du texte des Constitutiones Clementinae transcrite dans le manuscrit du Vatican est la plus ancienne, contemporaine à la promulgation de la collection par le pape Jean XXII (1317) et dirigée aux universités du Midi de la France. Le Vat lat. 1403 s’ouvre au f. 1r avec une somptueuse page frontispice (fig. 2) qui est la seule page illustrée du manuscrit et qui introduit le texte des Constitutiones Clementinae.

Fig. 2 Cité du Vatican, Bibliothèque Vaticane, ms. Vat. lat. 1403, f. 1r détail via “Digita Vaticana” Copyright©Biblioteca Apostolica Vaticana

Dans un encadrement rectangulaire, occupant la partie supérieure des deux colonnes d’écriture, le pape Jean XXII est représenté, assis sur le trône au centre de la scène ; il reçoit l’ouvrage du juriste Jean d’Andrée, agenouillé sur la gauche.  Le style des personnages révèle une influence parisienne très marquée qui s’exprime dans le traitement graphique des figures, dépourvues d’épaisseur et caractérisées par une élégance gracieuse. L’illustrateur du manuscrit du Vatican peut être identifiée avec l’enlumineur, probablement actif à Toulouse dans la seconde moitié du XIVe siècle, qui a peint la page découpée du premier livre des Annales de la ville de Toulouse, aujourd’hui conservée au Musée des Augustins, D 19526;  le missel ms. 91, conservé à la Bibliothèque Municipale di Toulouse 2  (fig. 3), le Pontifical, dit Pontifical d’Arles (parce que les litanies de ce Pontifical sont liées au diocèse d’Arles), consevé aujourd’hui à Paris, Bibliothèque nationale de France, ms. lat. 9479; la copie du Pèlerinage de la vie humaine de Guillaume de Deguileville, ms. Pal. lat. 1969, conservé à l’Universitätsbibliothek de Heidelberg; la Bible, aujourd’hui détruite, conservée à la Bibliothèque Municipale de Chartres, ms. 165 (201) (fig. 4); le Décret de Gratien, Vat. lat. 24933, conservé à la Bibliothèque Apostolique du Vatican; la seule illustration exécutée dans la bas-de-page du f. 50v du manuscrit 299 conservé à la bibliothèque municipale de Bourges.

Fig. 3, Toulouse, Bibliothèque Municipale, ms. 91, f. 121r via Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux (BVMM), élaborée par l’Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT-CNRS)
Fig. 4 Olim, Chartres, Bibliothèque Municipale, ms. 165 (201) via Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux (BVMM), élaborée par l’Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT-CNRS)

Tous ces manuscrits contribuent à clarifier notre vision de la production enluminé toulousaine de la deuxième moitié du XIVe siècle.

  1. M. A. Bilotta, Nuovi elementi per la storia della produzione e della circolazione dei manoscritti giuridici miniati nel Midi della Francia tra XIII e XIV s.: alcuni frammenti e manoscritti ritrovati, in M.A. Bilotta (ed.), “Medieval Europe in Motion”, Palermo 2018, p. 319-392 []
  2. Cf. M.A. Bilotta, “Un ms giuridico miniato tolosano già di Jean Jouffroy, cardinale di Albi: il Decreto di Graziano Vat. lat. 2493” , in Honos alit artes Studi per il settantesimo compleanno di Mario Ascheri, 2014, pp. 13-32: 21 []
  3. M.A. Bilotta, “Un ms giuridico miniato tolosano già di Jean Jouffroy, cardinale di Albi”, cit. []

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.