Découverte – Un manuscrit juridique, enluminé par le Maître de la Bible ms. 15 de la Bibliothèque Municipale de Toulouse, retrouvé aux Archives Nationales de Madrid

Un nouveau témoin de la production de manuscrits juridiques du Midi de la France a été retrouvé dans l’Archivo Histórico Nacional à Madrid: il s’agit du manuscrit Códices L. 991, (fig. 1). Ce manuscrit contient le texte du Codex de Justinien (la partie du Corpus Juris Civilis réunissant les édits impériaux et les constitutions) avec la glose ordinaire du juriste italien Accurse.

Fig. 1: España, Ministerio de Educación, Cultura y Deporte. Archivo Histórico Nacional, CODICES, L.991, f.194r © D.R.

L’apparat décoratif du Codex de Madrid s’inspire du style de la miniature bolognaise de la seconde moitié du XIIIe siècle et montre une cohérence formelle considérable. En revanche, les enluminures du manuscrit Códices L. 991 et quelques aspects de la décoration marginale révèlent la main d’un enlumineur dont les moyens expressifs sont enracinés dans la culture figurative du Midi.

On a tout récemment reconnu dans l’oeuvre de l’enlumineur du manuscrit Códices L. 991 de Madrid la main de celui qui a réalisé l’apparat décoratif et illustratif de la Bible ms. 15 (fig. 2) conservé à la Bibliothèque municipale de Toulouse (cf. M. A. Bilotta, Nuovi elementi per la storia della produzione e della circolazione dei manoscritti giuridici miniati nel Midi della Francia tra XIII e XIV s.: alcuni frammenti e manoscritti ritrovati, in M.A. Bilotta (ed.), « Medieval Europe in Motion », Palermo 2018, p. 319-392 : 370-376): on retrouve, en effet, dans le manuscrit Códices L. 991 de Madrid la même technique picturale et la même gamme chromatique de la Bible ms. 15 de Toulouse, la même prédilection pour les personnages grotesques et les illustrations marginales animées par des êtres hybrides, la même inspiration pour le style de la miniature bolonaise et parisienne contemporaine.

Fig. 2: España, Ministerio de Educación, Cultura y Deporte. Archivo Histórico Nacional, CODICES, L.991, f.194r © D.R.
Fig. 3: Toulouse, BM, ms. 15, f. 150r
Fig. 4: Toulouse, BM, ms. 15, f. 256v (détail)
Fig. 5: Toulouse, BM, ms. 15, f. 283r (détail)

La découverte du manuscrit de Madrid permet de tracer le profil d’un enlumineur caractérisé par des caractères formels bien définis, probablement actif à Toulouse au début du XIVe siècle. Il s’est probablement formé sur des modèles bolonais et parvient à mettre en œuvre une synthèse intéressante entre ces derniers styles et celui gothique du Nord de la France, révélant une personnalité très remarquable.

Le manuscrit de Madrid constitue, pourtant, une contribution importante à la connaissance de la miniature juridique produite dans le Midi de la France au début du XIVe siècle. Une production née en terre d’oc et d’oïl, fruit d’un dialogue permanent avec la culture figurative venue de la péninsule italienne et avec celle du nord de la France et de l’Angleterre.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.