Découverte – un manuscrit enluminé par le maitre toulousain du décret de gratien d’avignon reconnu dans les fonds anciens de la bibliothèque vaticane

Au cours de nos recherches menées dans les collections de manuscrits de la Bibliothèque du Vatican, dans le cadre de notre ancien projet de recherche financé par la Fundação para à Ciência et à la Tecnologia portugaise (SFRH/BPD/74298/2010), nous avons eu possibilité d’examiner l’apparat illustratif et décoratif du manuscrit Vat. lat. 1472 (Fig. 1).

Fig. 1 – Città del Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, Vat. lat. 1472, f. 1r (détail – d’après Digita Vaticana)

L’analyse réalisée sur ce manuscrit raffiné nous a permis de formuler une nouvelle hypothèse attributive concernant la réalisation de son programme iconographique et décoratif et, ainsi, d’apporter quelques nouveautés sur la production de l’enlumineur, de formation toulousaine, actif au milieu du XIVe siècle, auteur des illustrations du Décret de Gratien, ms. 659, conservés à la Bibliothèque municipale d’Avignon (fig. 2), enlumineur que nous  désignons comme Maître du Décret d’Avignon1

Fig. 2 – Avignon, Bibliothèque municipale, ms. 659, f. 2r (cliché IRHT – d’après BVMM)

Le manuscrit Vat. lat. 1472 contient le texte du Catholicon seu Summa prosodiae (cité aussi comme Summa Grammaticalis quae vocatur Catholicon) du dominicain génois Giovanni Balbi (Iohannes Balbus, de Balbis, de Ianua).

L’activité de cet illustrateur talentueux et raffiné de formation toulousaine a eu lieu entre les années ‘20 et les années ‘40-‘50 du XIVe siècle.

L’activité de cet enlumineur montre à quel point les liaisons et les connexions entre Toulouse et Avignon étaient forts dans la première moitié du XIVe siècle aussi pour ce qui concerne la production et la décoration des manuscrits. Sont précisément ces relations qui ont facilité et encouragé, dans les deux villes, la production de manuscrits d’une qualité considérable, résultat de l’union entre artistes et commanditaires et des synergies développées à partir de cette union, synergies qui ont donné vie à des langages picturaux éclectiques qui se sont nourris des fructueux échanges mutuels de connaissances, d’expériences et de suggestions.

  1. M. A. Bilotta, L’esemplare franco-meridionale del Catholicon di Giovanni Balbi, Vat. lat. 1472: una nuova ipotesi attributiva del suo apparato illustrativo, in MISCELLANEA BIBLIOTHECAE APOSTOLICAE VATICANAE XXV (2019), pp. 7-32 []

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.